Comment optimiser le remboursement de ses prêts étudiants?

Dernière mise à jour : 20 mai

Les dettes d’études sont souvent perçues comme une patate chaude dont on veut se débarrasser le plus rapidement possible. Mais, est-ce vraiment la bonne chose à faire?


Eh bien, ce n’est pas toujours la décision la plus avantageuse. C’est pourquoi il vaut mieux réfléchir à sa stratégie de remboursement de prêts étudiants à la fin de ses études. Voyons ensemble ce qu’il t'est possible de faire.


remboursement pret etudiant


Quand rembourser ses prêts étudiants ?


La question que tous les finissants ont sur leurs lèvres : devrais-je prioriser le remboursement de mon prêt étudiant ou devrais-je épargner pour l’avenir? On te répond : pourquoi ne pas faire les deux?


C’est tout à fait possible de rembourser un peu sa dette tout en mettant de l’argent de côté. Tu n’es pas obligé de te consacrer seulement au remboursement!


Par contre, on doit te dire que ton prêt étudiant est la dette la moins coûteuse. Les prêts du gouvernement sont même déductibles d’impôt. Dépendant de tes objectifs, ce pourrait être plus avantageux de prioriser l’épargne considérant que ton prêt n’est pas pressant à rembourser, surtout considérant le faible taux d’intérêt payé versus le taux de rendement possible via un CELI.


On voit beaucoup de finissants faire l’erreur de rembourser seulement leurs dettes, ce qui retarde pour rien leurs projets d’avenir. Par exemple, si tu souhaites faire l’achat d’une première maison, ta mise de fonds est probablement ta priorité. Sache qu'avoir une dette d’études n’est pas un facteur déterminant pour se qualifier pour acheter une maison.



Ce qu’on recommande (de manière générale)

Le conseil le plus fréquent qu’on donne aux finissants est de mettre leur prêt étudiant sur la plus longue échéance possible. En début de carrière, ce n’est pas évident de savoir ce qu’on pourra mettre de côté. Avec les changements d’emplois et les imprévus, il est préférable de ne pas se mettre des paiements mensuels élevés. À l’aide de calculatrices de prêts, tu peux estimer combien tu devras payer par mois avec les taux d’intérêt.


Sache qu’il est compliqué de rallonger la durée du prêt après avoir pris l’entente, voire impossible. En ayant un prêt ouvert sur une longue période de temps, tu rembourses quand tu peux. Et si tu es capable de rembourser plus rapidement, tant mieux, mais dis-toi que l’inverse n’est pas possible.


Tu veux un bon conseil général de planification financière ? Maintiens tes obligations mensuelles le plus bas possible et laisse-toi la flexibilité de pouvoir rembourser plus rapidement par la suite.


C’est la seule recommandation qu’on peut te faire, le reste dépend du montant de tes dettes, du type de prêt et de tes objectifs pour l’avenir.


Astuce de PRO : le truc à 100$ Ne transforme pas ta marge de crédit pour étudiants en prêt à terme avant d’en parler avec le conseiller de ton institution financière. Dans certaines institutions et selon certains domaines d’études, comme en droit et en génie, tu peux conserver ta marge de crédit au même avantage que pendant tes études. Il arrive souvent que les conseillers ne soient pas toujours au courant de cette possibilité avec leur institution. Il faut donc leur demander d’investiguer davantage ou encore rencontrer un responsable chez TACO Finance (on a toutes les informations par domaine d’études).

Quand penser à sa stratégie de remboursement ?


Quand tu es encore aux études, il existe plusieurs options intéressantes à envisager avant d’entrer sur le marché du travail. Une fois gradué, tu n’auras pas à te presser pour revoir ta stratégie de remboursement.


Avec les prêts du gouvernement (AFE), tu as 6 mois avant de devoir commencer à rembourser. Quand c’est une marge de crédit, ton conseiller doit te parler pour la convertir en prêt. On te recommande de voir un conseiller indépendant avant pour te donner l’heure juste.


Pour ta stratégie de remboursement, tu dois considérer l’effet boule de neige. Tes décisions peuvent affecter tes finances pour les 10 prochaines années. Mais, il n’est JAMAIS trop tard pour revoir ses finances. On adore ce proverbe chinois :


Le meilleur temps pour planter un arbre était il y a 20 ans. Le deuxième meilleur moment est maintenant.



La pire erreur à faire


La pire erreur que tu puisses faire est de décider d’épargner dans un placement à taux très peu avantageux. Tant qu’à laisser dormir ton argent, tu ferais mieux de rembourser ton prêt d’études.


Si tu ne veux pas prendre de mauvaises décisions, on te recommande fortement d’aller voir un conseiller indépendant. On te jure que ce n’est pas long. Une petite rencontre de 1h et le tout va être réglé.


Tu n’as pas encore terminé tes études? Prends ta rencontre gratuite avec un responsable universitaire et on va regarder ça.



 

Pour des conseils sur tes meilleures options de placement et de remboursement, rejoins le groupe Facebook privé Étudiant universitaire, prêts & bourses : Les clés pour optimiser tes finances. En plus d’aider pendant les études, on a des analystes financiers spécialisés dans la transition entre les études universitaires et le marché du travail qui sont là pour te conseiller en tant que finissant·e ou jeune professionnel·le.

24 vues